navigation

BERLINETTE ET VELO (un mariage pas évident à priori)) 21 avril, 2008

Posté par P7R dans : Technique , trackback

 

 dsc01702.jpg

La voiture et le vélo cote à cote.

dsc01630.jpg

Le cadre bien arrimé sur la custode arrière.

 

dsc01628.jpg

Une épaisse serviette éponge, un bloc de mousse, 3 sangles et le tour est joué.

 

Vision certes étrange, mais vous n’hallucinez point en découvrant ‘ »Jaune Vanille » prête à prendre la route mais avec un chargement original. Ce matin pendant le café, j’étais façe à mon habituel problème existentiel à propos du choix de la voiture que j’allais prendre pour rejoindre ma petite famille en Normandie, en emmenant avec moi un vélo, le choix se portant sur la SM Maserati ou la A610 Turbo.

La SM  a pour elle que  c’est relativement simple d’installer le vélo dans le coffre une fois les roues démontées ; pour la A610 pour installer le vélo  sur les sièges arrières c’est un peu plus complexe, en plus des roues il faut déposer la selle et le guidon mais on y arrive en prenant des précautions pour ne pas abimer l’intérieur.

Aprés la 3ème tasse de café il m’est venu l’idée saugrenue et pourquoi pas prendre la berlinette d’autant qu’il me faut la tester sur route pour voir si ma fusibilisation n’entraine aucun dysfonctionnement. Un peu de réflexion, d’astuces et de bon sens et voilà le cadre solidaire de la custode arrière, les 2 roues prenant place à l’arrière

Le cadre repose sur une épaisse serviette pliée en 4 et il est fixé par l’intermédiaire de 2 sangles aux équerres d’ouverture des petites fenêtres arrière.  La partie arrière du cadre repose en bas de la custode sur un carré de mousse et elle est fixée par une sangle qui passe sous le capot pour venir se fixer sur une barre du chassis. Un petit souci cette sangle touche le cache culbu et on peut penser qu’avec une forte température elle va cramer. Un essai de plusieurs kilomètres montre qu’il n’en est rien ; toutefois j’ai mis une protection de papier d’alu autour de cette sangle.

 

J’envoie ainsi un coup d’oeil à l’ami Gérard Sacco, grand pédaleur devant l’Eternel, qui saura apprécier la beauté de l’opération et à bientôt à tous pour de nouvelles aventures.

Je reprends le cours de ce récit pour indiquer que suite à 600 kms de petites routes, et même d’autoroute, l’arrimage s’est fort bien comporté et que mon seul (petit) souci à savoir la résistance de la sangle retenant le vélo par l’arrière et passant donc sur le couvre-culbuteurs n’a pas fondu. Il faut dire qu’au tout début de mon raid je me suis arrêté assez souvent pour vérifier l’état supposé de décomposition de la dite sangle, et devant le non-incident présumé programmé j’ai pu fermer mon fichier personnel intitulé « hypocondriaque maniaco-dépressif ».

 Au retour sur Paris ayant repris l’autoroute de l’ouest pour gagner du temps j’ai même passé avec succés le test de la Gendarmerie.

En effet j’avais bien vu les 2 motos et leurs cavaliers en bleu garés bien sagement sur la bande d’arrêt d’urgence et c’est donc avec une petite appréhension bien légitime que j’ai vu dans le rétro les 2 motards démarraient pour me suivre…pendant un certain temps sans doute pour vérifier la qualité de cet arrimage original.

J’ai donc imaginé que fort logiquement ils attendaient la prochaine aire de repos pour pour procéder à l’interception de Jaune Vanille et à un contrôle poussé de ce curieux équipage et j’envisageai donc de rajouter un nouveau chapitre dans la longue saga « Alpine et Gendarmerie », mais tout fout le camp y compris les plus belles traditions, car finalement mes 2 motards ont accéléré.

Signe des temps, ils roulaient sur une moto de marque japonaise à la place des traditionelles BMW. Aprés l’utilisation par notre Maréchaussée de voitures Subaru, il apparait que définitivement les bonnes traditions se perdent devant cette manifestation du péril jaune, même si certains mauvais esprits ont pu pensé que c’était « JV » qui en était l’étaitl’esprit avant-coureur.

                                                         

dsc01627.jpgdsc01626.jpg

La sangle arrière est arrimée à l’arrière du chassis (à g) et les 2 sangles latérales sur la serrure de fermeture des vitres arrières (à dr.)

 

 

 

 

                                                                   

Commentaires»

  1. Bonjour Patrick.

    D’un coup,je me dis (des fois je me parle tout seul, mais seulement quand y a personne) je vais faire un commentaire sur l’excellent Blog de Jaune Vanille, je suis pas con (affirmation qui vient d’un doute), variante:je suis pas plus con qu’un autre et » fait un peu frais, y a plus saison ».
    Mais ça commence par un test, « NOM » qu’il demande, donc moi je met mon nom, » NOM(REQUIS) donc je remet une deuxième fois mon nom, « ADRESSE E-MAIL » là pareil je met deux fois mon adresse E-mail et là « SITE WEB » bon c’est là qu’ont commencé les problèmes, le site de qui qu’il me demande le test, c’est pas le mien puisqu’il est déjà dans mon adresse E-mail,deux fois, le tien mais pourquoi faire? Celui de ton blog mais pourquoi? je suis dessus, non vraiment, ton blog est terrible mais ton test est trop difficile.Tu comprends maintenant pourquoi j’ai été un peu long.
    Amitié, Mario
    PS: surtout ne pas crier dans la rue: » jaune vanille » il parait qu’il y a des snipers.

    salut Mario
    et tout d’abord ce n’est pas mon test et je ne suis pas responsable de la procédure pour poster un commentaire ; toutefois le résultat est là, bravo Mario, tu as réussi le test et gagner le droit…. d’en faire un ou plusieurs autres. Bon je déconne comme d’hab. Mais je te remercie pour tes compliments. Bon n’exagères tout de même pas trop, on ne tire pas encore à vue sur Jaune Vanille… sinon pour des photos.
    Bonne soirée ami Mario.

Laisser un commentaire

SsangYong (쌍용 자동차) Cha... |
sgva |
Restauration MG Midget 1500... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VLDC Racing
| "The Race Racing Team"
| BLOG DEDIER A NOTRE AMI