navigation

CHATS RIENT (et) VARIENT 9 octobre, 2008

Posté par P7R dans : Humour , 1 commentaire

kony0331.jpg

Une vie de chat.

Il n’y a pas que des Alpine dans ma vie, et aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours partagé ma vie avec quelques chats ; pour la vérité il vaudrait mieux dire  que les Dames de ma vie partageaient la leur avec des chats, et qu’elles avaient le bon goût et l’extrême délicatesse de me laisser le ou les chats au moment de la rupture, sans doute pour atténuer ma peine ou plus probablement imaginai-je que le suivant était « félinophobe« .. Lors de cette existence de célibataire-toujours-accompagné-toujours plaqué, un chat demeure à part l’honorable Griffith, un greffier récupéré à la SPA pour tourner dans un polar de Philippe Labro « La Crim’  » pour être le partenaire de Claude Brasseur. Bien entendu une fois le film terminé le chat devait être rendu à la SPA et ma Dame de l’époque, script-girl sur ce film, avait préférré le ramener à la maison, pour me le laisser quelques mois plus tard (voir article « des Dames et des Alpine »). Depuis 20 ans si ma Dame est restée la même, les chats apparaissent, vont, viennent, vivent et …puis s’en vont à la poursuite de leurs autres vies. Bien souvent et on en revient au sujet même de ce Blog il m’arrive de retrouver l’un de ces félins lovés au profond des baquets de Jaune Vanille. Ci-dessous quelques documents montrant les anges tutélaires de la maison en pleine activité.

patchannemarie035.jpg

Il est parfois impossible d’utiliser le divan.

kony032.jpg

 La mère (Friponne) et la fille (Kida) en pleine récupération.

kony026.jpg

 Mon Pierre avec  Peluche, une chatte voluptueuse et au poil soyeux qui appelle la caresse.

t2007007.jpg

Ma petite dernière Lee-Aurore avec ses 2 amours Candy et Canelle (origine normande).

 

animauxetnol2007005.jpg

A l’heure de la soupe presque tout le monde est là.

 

animauxetnol2007010.jpg

Canelle n’allait pas louper son premier Noêl.

 

animauxetnol2007046.jpg

Qui est le vrai ?

 

tigrouetcaline.jpg

Tristesse parfois : Tigrou et Caline ont disparu cet été.

dsc02642.jpg

Ling sale.

 

dsc02643.jpg

Linge propre.

dsc02644.jpg

Sarko en plein effort pour une pt’ite sieste. (Nommé Sarko car né le jour de l’élection présidenielle).

dsc02648.jpg

Sieste commune, à droite de Sarko, le pt’i dernier Titou provenance de Normandie.

img2311.jpg

Please do not disturb !

CRISE ET BERLINETTE. 8 octobre, 2008

Posté par P7R dans : Catégorie Générale,Technique , 14 commentaires

dsc0008.jpg

2 modèles mythiques, à gauche une 1600SI (I pour Injection), à droite une 1600SC (C pour caburateurs) pour l’année 1974.

 

Depuis peu il s’est ouvert sur le Forum Alpine Renault (FAR sur www.alpinerenault.com) un post sur l’influence éventuelle de la crise financière actuelle sur le cours de la berlinette vaste sujet certes encore qu’un peu frivole comparé aux vrais dégats que risqu d’entrainer cette crise si elle se maintient et s’agrave.

Jusqu’ici selon le sacro-saint principe de l’offre et de la demande, l’offre c’est à dire les berlinettes à vendre étant faible et la demande c’est à dire le potentiel des acheteurs en accroissement, les sommets atteints lors des dernières transactions illustraient le propos prêté à notre regretté Jean Rédélé « il vaut mieux investir dans une Alpine qu’en Bourse ». Une valeur refuge en quelque sorte au même titre qu’une oeuvre d’art, étant entendu qu’il n’y a pas de rentabilité à proprement dit, mais la certitude de garder au pire son capital, ou de le voir augmenter au mieux en espérant la culbute au moment de la revente. Ceci étant la théorie et ne s’appliquant que dans le cas de propriétaires spéculateurs Dans la pratique nous sommes loin de ce schéma, bien heureusement, car la grande majoité des propriétaires de berlinettes sont des vrais passionnés et peu leur chaud finalement sa valeur financière, la valeur sentimentale l’emportant largement. D’ailleurs en tapant ces lignes je réalise que personnellement n’étant ni acheteur, ni vendeur, mais seulement propriétaire depuis des lustres de « Jaune Vanille » je peux effectivement me draper dignement de la blanche hermine de l’Objectivité tout en admettant la vacuité de mon propos qui ne tient compte des passionnés qui rêve de s’offrir le joyau de la marque dieppoise et qui doivent donc tenir compte de la variation financière de ce dernier.

Jusqu’à ces derniers temps il y avait un hiatus de fait entre les différentes cotes des revues spécialisées (en schématisant 25 à 30000 euros pour une 1300VC et 40 à 45000 euros pour une 1600S ou SC ou SI) alors que dans la pratique les valeurs des négociations se faisaient sur une base de +50% par rapport à la cote. L’année dernière l’ami Alain m’a signalé lavente dans un garage spécialisé monégasque d’une sistership de JV à savoir une 1600SC 1974 Jaune Vaniile à 90000 euros !!! Et en ce moment même sur E-Bay une annonce pour une 1600S blanche 1971 avec 6900 kms (!!!) au prix de 85000 euros, le prix étant toutefois négociable. Pour ma part j’eusse préférré que cela soit le kilométrage qui soit négociable car cela me gêne un peu un si faible kilométrage (moins de 200 kms de roulage par an en moyenne…ou alors une très très longue immobilisation ce qui n’est pas rassurant non plus) et un compteur à 106900 kms m’aurait rassuré sur le coté pureté de l’histoire de l’engin.

CityHunter qui a galéré pour trouver sa 1600S export Italie, voiture qui est en cours de restauration, pense que la demande va rester supérieure à l’offre et cela va donc continuer à peser sur le prix d’une A110. Pour sa part G.Verzier pondère en faisant remarquer que la crise financière entraine des autres priorités pour les acheteurs, les passionnés comme les spéculateurs, et que de plus comme il s’agit d’un marché très étroit il ne risque pas d’y avoir de grosses variations tant à la baisse qu’à la hausse. Il craint toutefois les effets colatéraux qui pourraient amener quelques propriétaires confrontés à de graves problèmes financiers à se séparer le coeur fendu de leur précieuse berlinette.

Quant à Stéphane (1600SI vert émeraude de 1974) et PhL ( 1600S bleu Alpine de 1971) ils me rejoignent dans la catégorie des « blasés-égoïstes-qui-en-ont-une » et qui ne pensent qu’ à rouler avec.

Si on considère que les Bourses ont perdu en moyenne 30% depuis le début de l’année et en appliquant toutes choses égales par ailleurs le même coefficient de perte, cela nous fait la 1300VC autour de 30000 euros et la 1600 autour de 60000 euros, ce qui restent des valeurs encore hautes. Mais encore une fois il s’agit d’un marché très étroit (combien de transactions par an ? de l’ordre des dizaines et sûrement moins de 100) et affecté d’un paramètre émotionnel et donc irrationnel fort, ce qui affaiblit tout ce qui est écrit précédemment. J’aurais tendance à pense, n’étant ni un gourou de la finance, ni le Nostradamus de la berlinette que faire un lien dans le titre entre « CRISE » et « BERLINETTE » a un coté fort surréaliste les 2 entités vivant sur différentes planètes.

dsc0099.jpg

une 1600S derrière une 911 lors de la dernière Coupe des Alpes. La bleue a rattrappé la rouge et l’a même dépassé en matière de cotation financière. Qui l’eut crû ?

dsc0111.jpg

Combien seriez vous à mettre pour cette 1600S de 1971 strictement d’origine ayant appartenu à Jean Rédélé et ici piloté par son fils Jean-Charles ?

dsc0182.jpg

Quant à une A110 groupe IV (ici une très belle reconstruction) on arrive à la barre des 100000 euros. A vous d’évaluer une valeur de négociation pour les 3 légendes dieppoises sur cette photo.

CRISE (de fou-rire?) FINANCIERE 6 octobre, 2008

Posté par P7R dans : Catégorie Générale , ajouter un commentaire

copiededsc0075.jpg

Combien de berlinettes sur cette photo ? quel capital cela représente t’il ? Est ce bien raisonnable ?

Je n’ai rien compris et je ne suis pas le seul, ce qui me rassure pour mes qualités intellectuelles, mais m’inquiète tout de même car cela n’est pas en pensant que l’on est nombreux dans la même galère que cela rende cette galère plus agréable. Donc je pensais qu’en plaçant mon Epargne en assurance-vie, si le rendement n’était pas élevé, du moins le risque était quasiment nul et je laissais ainsi les angoisses existentielles aux joueurs, spéculateurs,  inconscients et autres irresponsables. Et j’ai donc découvert avec stupéfaction et incrédulité qu’une assurance-vie peut présenter autant de garantie que les fameux Emprunts Russes de nos grands parents.Ce qui me surprend c’est la vitesse d’évolution d’une situation qui fait regretter le temps où les nouvelles bonnes comme mauvaises étaient transmises par pigeon voyageur.

Pour ma part en une semaine j’ai appris par Internet que 1) vendredi dernier ma banque (pardon un bancassureur européen) malgré les rumeurs et la chute de son action ne souffrait d’aucun problème de liquidités, vous pouvez dormir tranquille braves gens ! 2) samedi 3 gouvernements pour sauver la dite banque (bien qu’elle n’ait aucun souci de liquidités la veille) avaient décidé dans l’urgence d’injecter quelques milliards et que désormais tout allait bien, continuez à dormir braves gens ! 3) que mercredi ma banque, ou plutôt le bancassureur était débité en rondelles de saucisson entre les 3 pays et que pour la rondelle qui m’intéresse (car je pense que c’est là que doit se trouver ma précieuse assurance vie) tout allait bien puisque cette rondelle était nationalisée de fait et qu’ainsi je pouvais à nouveau dormir tranquille 4) que ce dernier week-end ma banque toute fraichement nationalisée avait été vendue pour la renforcer…à une autre banque. Et on voudrait que je continue à dormir tranquille !!

Enfin j’ai trouvé sur le Net une remarquable BD qui explique fort clairement les causes de cette crise financière, certes c’est fort mal dessinée mais le ou les auteurs devraient être nobélisés pour cette éblouissante démonstration de pédagogie. Il ne faut pas se demander s’il y a encore un pilote dans l’avion , mais plutôt si le pilote n’est pas devenu fou.

CRISE (de fou-rire?) FINANCIERE pdf subprimesrue89.pdf

 

12

SsangYong (쌍용 자동차) Cha... |
sgva |
Restauration MG Midget 1500... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VLDC Racing
| "The Race Racing Team"
| BLOG DEDIER A NOTRE AMI