navigation

LE SCANDALE KIBESKI (ou le trou du KUC) 15 décembre, 2008

Posté par P7R dans : Catégorie Générale,Histoire , trackback

porschegt12.jpg La Porsche du Financier  Kibeski devant le siège de la Kibeski United Council Place Vendôme.

Je m’appelle Jean Kibeski et je descends d’une vieille famille noble polonaise ; un de mes ancêtres à la tête de son régiment de hussards s’est sacrifié lors de la retraite de Russie pour sauver les restes de la Grande Armée ; on dit qu’une de mes aîeules Marie a eu des faiblesses pour Napoléon qui comme chacun sait aimait bien les Polonaises. En septembre 1939 mon grand-père Woldemar est mort en chargeant à cheval les chars d’une Panzer division, et ma famille a pu se réfugier en France où je suis né et dont j’ai la nationalité par le droit du sol de naissance. Après des études en sciences commerciales où j’ai vaguement survolé la crise de 29 et dévoilé les rondeurs cachés de mes partenaires de jeu, j’ai un peu bricolé dans la banque et dans l’Informatique, à des postes subalternes me permettant tout juste d’assurer le minimum syndical question train de vie mais me permettant d’admirer ceux qui réussissaient dans ces métiers et de jalouser aussi leurs moyens d’existence.Je me suis dit, avant la crise de la quarantaine (qu’ai je fait de ma vie ?)  qu’il me fallait me prendre en main et qu’avec la connaissance et l’expérience acquises il était temps de m’assumer et de créer ma propre société. Tout d’abord trouver un nom, un nom c’est important, c’est ce qui attire l’attention, c’est ce qui donne envie de faire connaissance, c’est ce qui rassure . Après une réunion de brain-storming avec moi-même et une nuit à siroter du calva et à fumer du Dunhill Early morning pipe (ne cherchez  aucune connotation sexuelle) j’avais trouvé THE sigle : K.U.C pour Kibeski United Consortium. Certes cela ne voulait rien dire mais cela sonnait bien avec cette petite connotation anglo-saxonne qui bluffe toujours mes compatriotes. Après avoir fait faire une superbe plaque alu « K.U.C conseil en gestion de patrimoine« , je me suis dépêché d’aller la visser sur ma boite aux lettres…et c’est comme cela que j’ai trouvé mon premier client. En fait une cliente en l’occurrence Madame Germaine ma concierge (j’habite dans l’un des derniers immeubles où il y a encore cette personne indispensable pour la relation de la qualité humaine).« Alors Monsieur Jean, comme cela vous vous lancez dans les affaires ! conseil en gestion de patrimoine c’est bien, mais faut être riche… »« Mais non Madame Germaine, chez moi on peut investir à partir de 100 euros et je vous garantis un taux de 8% par an ».Elle court dans sa loge et me remet illico un billet de 100 et pris d’une inspiration je lui rends 8 euros en lui disant que pour les premiers clients je verse d’avance l’intérêt. Remonté chez moi installé devant mon téléphone et mon PC en train de créer le site pour attirer la clientèle, on sonne à la porte c’est mon voisin un vieux et charmant retraité que je croise chaque jour quand il promène son chien.« Excusez moi de vous déranger, je viens de parler avec Madame Germaine dans l’escalier elle m’a dit que vous pouviez me placer mon argent à 8% et même que pour les premiers clients l’intérêt était versé d’avance » Ce fut mon deuxième client et je réalisai que mon  meilleur investissement en communication avait été d’avoir ma brave pipelette comme première cliente. A la fin de la semaine, tous les voisins, les commercants du quartier, grâce à l’activité verbale de Madame Germaine étaient devenus mes clients et j’étais à la tête de la somme coquette de 197555 euros et en plus comme les intérêts avaient été versés d’avance j’étais tranquille pour un an.En général j’évite d’aller à ma Banque, car avec un compte couleur tomate mure j’ai plus souvent droit aux remarques acerbes de Madame Chantal , une vieille fille imbue de son autorité de petit chef. Justement en entrant dans l’agence elle me fusilla du regard  » Mr Kibeski j’allais vous appeler car il y a un de vos chèques…. » Je coupais court en lui disant que je venais pour une remise de chèques et d’espèces. Et tandis qu’elle était évacuée par le SAMU pour cause de crise d’apoplexie soudaine j’étais finalement reçu dans le bureau du Directeur de l’Agence et lui indiquais que j’allais le mettre en concurrence avec les autres banques pour le rendement de la somme importante que je venais de verser.« Cher client, inutile de perdre du temps, je peux vous proposer un rendement de l’ordre de 8% sur un Fonds de Placement particulèrement performant, alors satisfait ? »« Monsieur le Directeur, je tiens à demander plus, plus à mon argent »« Vous avez raison nous avons un autre fonds encore plus performant et réservé à nos clients privilégiés avec des performances ces dernières années oscillant selon les cours de 8 à 10% ».

 Et il me montre des tableaux, des courbes, des noms de clients célèbres, pendant que je me faisais mon petit calcul, d’un coté j’emprunte à 8% et je place dans une fourchette de 8 à10, c’est jouable j’ai enfin compris le sens des affaires et en plus je suis tranquille pendant un an., ayant eu l’astuce de verser d’avance les intérêts à mes premiers clients.

Un mois après, grâce à mon site Internet, et l’efficacité de ma brave pipelette de Germaine qui s’est toute seule comme une grande charger de faire ma réclame dans mon arrondissement, je fêtais mon premier million d’euros et je prospectais d’autres  banques en quête d’un meilleur rendement. Mis au courant sans doute par la rumeur du client qui cherche à placer un million d’euros j’ai été invité à déjeuner dans un grand restaurant par le Directeur et son grand Patron accompagné de quelques conseillers patrimoniaux. Après les cigares et le cognac nous étions parvenus à un accord et mon million était placé sur un Fond Offshore nommé Madon Investment.

Un an après installé dans de somptueux bureaux Place Vendôme, je célébrais avec mes collaborateurs le centième million du Fonds de la Kibeski United Council, puis je passais une soirée de rêve avec un mannequin fort connu et quand au petit matin je rentrai chez moi au volant de ma Porsche je me disais que j’avais réussi et que mes parents pouvaient être fiers de moi. Devant ma résidence m’attendait une petite vieille et je me demandai ce qu’elle pouvait bien me vouloir.

« Bonjour Monsieur Jean, vous ne me reconnaissez pas? je suis Madame Germaine votre ancienne concierge »

« Oui bien sûr, je suis confus, comment allez vous Madame Germaine ? »

 » Bien , bien, je ne veux pas vous embêter… mais j’ai juste besoin de mes 100 euros »

Bien entendu je n’avais aucune espèce sur moi, je m’en excusais et je lui assurais que je lui ferai porter dans la journée la somme.

En la quittant je ne savais pas que sa demande parfaitement justifiée était le petit grain de sable qui allait bloquer la machine.

- de l’ Agence France Presse :

Gigantesque fraude d’un montant estimé de 50 milliards de dollars. Mr Madon, gestionnaire du Fonds Madon est arrêté par le FBI.

de l’Agence Reuter :

Dans la carambouille Madon de nombreux établissements français sont touchés comme la Natixis, la BNP, Dexia, la Société Générale, le Crédit Agricole, la KUK…

- Dernière heure :

Jean Kibeski le gérant du Fonds K.U.C vient d’être plaçé en garde à vue et est actuellement interrogé par la Brigade Financière, tandis que le siège de la Société fait l’objet d’une perquisition.

PJ : un des fichiers saisis

LE SCANDALE KIBESKI (ou le trou du KUC) dans Histoire xls kuc.xls

- d’United Press :

Les enquêteurs ont découvert dans la longue liste des investisseurs spoliés par la faillitte du Fonds Madon l’existence 2 familles new-yorkaises qui auraient utilisé ce Fonds pour blanchir de l’argent provenant de ses différentes activités illicites. Le FBI estime très probable qu’un contrat ait été lançé sur la personne de Mr Madon et a décidé de lui accorder une protection rapprochée 24h sur 24.

Note de l’éditeur : les affabulations de ce récit à dormir debout sont à mettre sur le compte des excés de gibolin de l’auteur. La preuve tout ceci est faux et simple affabulation.

 

Commentaires»

  1. Bravo Patrick! Je pense pouvoir ajouter que toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé n’est pas fortuite, elle est réelle….En tout cas, quelle imagination!
    Il va falloir que moi aussi j’aille goûter ce fameux gibolin qui a l’air de mettre les neurones dans le bon sens….Sans doute à la journée Gazoline du mois de Janvier, si mon temps me le permet, et si la berlinette veut bien repartir après une trève hivernale bien méritée. Je ne manquerais pas d’en avertir également Phl qui a émis le souhait de me voir là-bas…..
    Amitiés à tous, et joyeuses fêtes alpinistes, avec gibolin sans modération….

  2. %spinfolderdelete -C:\GSA\data\content\comment%

    Feel free to surf to my weblog UGG

Laisser un commentaire

SsangYong (쌍용 자동차) Cha... |
sgva |
Restauration MG Midget 1500... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VLDC Racing
| "The Race Racing Team"
| BLOG DEDIER A NOTRE AMI