navigation

LOVELY WEATHER ISN’IT ! 18 mai, 2009

Posté par P7R dans : Catégorie Générale,Récits , 1 commentaire

dsc039201.jpg

La photo de l’orange mécanic de Nicolas Maillet alias CityHunter est seulement là pour justifier le titre très british correspondant au titre pour ce dimanche de Gazo où le crachin était soit petit breton soit grand breton mais certainement présent, car autrement nous ne parlerons que d’Alpine, parcequ’elles étaient nombreuses, surtout les berlinettes, et que de plus l’auteur s’étant découvert un retour de cruralgie paralysante n’avait guère envie de se baguenauder pour adlmirer les autres merveilles que recèlent toujours cette sympathique réunion. Et donc place à nos belles dieppoises.

dsc038821.jpg

PhL toujours trés entouré quand il distille conseils et technique sur une berlinette.

dsc03905.jpg

PhL encore lui avec ette bouteille cuvée très spéciale.

dsc038851.jpg

Première apparition de la 1600S de Elan91.

dsc03887.jpg

La restauration de la 1600SC de Coco se poursuit, la fin est en vue.

dsc03888.jpg

Et encore une belle 1600S dans un bel état d’origine.

dsc03914.jpg

Pas que des bleues, ici une blanc gardenia, une très rare Dinalpin (Mexico)

dsc039042.jpg

orange mécanic, jaune vanille, pour égayer parmi les nombreuses bleues.

dsc03907.jpg

Moteur 1397 propulsant la Dinalpin.

dsc03906.jpg

Bien connu le bloc R12G équipant les 1600SC à partir de 1973.

dsc03889.jpg

Moteur 1600S en configuration classique.

dsc038932.jpg

Autre 1600S avec bandeaux sur les tubulures pour limiter la chaleur.

dsc038911.jpg

Le 1600SC de Coco avec poire d’amorcage de la pompe à essence et alternateur reporté à l’arrière comme les A310.

 

 

GASOLEIL ! 17 mars, 2009

Posté par P7R dans : Récits , ajouter un commentaire

dsc03541.jpg

Ciel bleu, température printanière, embouteillage sur les parkings, beaucoup d’Alpine, un bien beau dimanche.

Les prévisions météo n’étaient pas fameuses, certains prudents sur le FAR (Forum Alpine Renault www.alpinerenault.com) n’avaient promis de venir que si les routes étaient sèches, résultat nous avons eu un dimanche de printemps et de mémoire de « gasolineur » un record de participation  puisque le parking extérieur normalement réservé aux voitures « modernes » des visiteurs avait été envahi par des anciennes. Et comme d’habitude les Alpine étaient venues en masse, tous les modèles de la marque dieppoise (sauf les désormais très rares A106 et A108) étant représentées.

Maitre PhL tenait à faire admirer son appareil fait main et maison  pour le contrôle des trains avant et décidait de tester ma SM. Résultat, si cette dernière tient fort bien la route, son train est fort ouvert ; de deux choses l’une soit l’appareil est d’humeur folatre, soit cette voiture est effectivement déréglée et son conducteur s’y est habitué. Après réflexion je pencherai sur une explication qui conviendra à PHL et à moi même : il aurait fallu mettre la SM à hauteur de suspension normale et choisir une place de parking bien horizontale. En tout cas Phl était venue avec sa 1600S 1971 dont il vient de refaire le moteur avec la technique du sandwich à savoir bloc moteur resté en place, et démontage de la culasse et du carter inférieur. Pour fêter cela et dans la tradition sa berlinette devenait bar-linette selon les bonnes vieilles traditions de convivialité de ce rendez vous devenu incontournable des Mohicans de l’Ile de France. Et maintenant des photos, que des photos.

dsc03510.jpg

PhL en train de tester son appareil de contrôle du train avant sur …ma SM !

dsc03535.jpg

Un demi-siècle sépare la technologie de cette Amilcar et de ma SM.

dsc03524.jpg

Complexe, vous avez dit complexe !

img1816.jpg

Arrivée attendue de la SM Maserati.

 

dsc03512.jpg

Les cabriolets british (ici une TR3 et une Austin-Healey) sont toujours en nombre à Bailly.

dsc03513.jpg

Exceptionnel ! une 1600S 1971 dans son état d’origine…

dsc03514.jpg

et le moteur qui va avec.

dsc03525.jpg

Toujours dans l’exception, un cyclecar SMS faisait concurrence à l’Amilcar.

dsc03540.jpg

Cote à cote la grand mère « indigne » et sa petite fille délurée, le résultat de la liaison mouvementée entre Renault et Alpine.

dsc03539.jpg

Toujours dans l’exceptionnel ce roadster AC, le vrai avec moteur Bristol, avant bien avant que Carol Shelby intervienne.

dsc03549.jpg

Nous sommes encore dans l’exception : pour quel modèle ce somptueux tableau de bord. Pour vous aider non cela n’est pas de la ronce de noyer, mais un tableau de bord en tole peint à la main en trompe l’oeil. Les initiés ont trouvé pour les autres voir la photo suivante.

dsc03551.jpg

Autour du tableau de bord précédent cette Facel III par Facel Vega où quand Jean Daninos le frère de l’inoubliable Pierre auteur des « Carnets du Major Thomson » faisiat rêver la France avec des GT somptueuses.

dsc03555.jpg

Encore de l’exception une Cadillac Fleetwood de 19500ou 51, bien avant bien avant les successives crises du pétrole, quand General Motors était plus puissante que l’Etat Fédéral : »sic transit gloria mundi »

img1877.jpg       img1879.jpg

Toujours de l’exception un coupé Bristol et surtout la position de la roue de secours.

img1817.jpg

Non celle ci n’est pas la Mercedes de Dame Nicole, mais l’équivalent en Coupé.

img1885.jpg

Beaucoup , beaucoup de spectateurs et de participants, une journée record probalement.

dsc03560.jpg

Et une Alpine pour terminer, une Jaune en plus, modèle 1300G de 1968-69.

Amis lecteurs vous pouvez trouver d’autres photos sur www.gazoline.net et sur www.alpinerenault.com de cette réunion printanière et très courrue.

LOTUSALPINE (gênes en commun)) 15 février, 2009

Posté par P7R dans : Récits , 140 commentaires

Après la tempête, la neige, il faisait ce dimanche très froid mais avec grand soleil pour la réunion de Gazo. Que l’on soit un nouveau ou un habitué, la démarche d’arrivée est toujours la même. Le pilote aborde au ralenti le parking, souvent un peu gêné du regard des curieux, scrutant pour apercevoir des connaissances éventuelles, essayant de repérer une place au milieu de la famille de sa voiture, et le sourire quand il a reconnu l’un des siens ou une flotte de voiture de même raçe. Tout le charme discret et follement excitant de rouler en anciennes, le plaisir d’appartenir à cette tribu des derniers Mohicans.

dsc03412.jpg

La vedette de la réunion Gazoline de Février était certainement cette Lotus Mark VI de 1954 avec un moteur à soupapes latérales, et l’ancêtre de la Lotus Seven. Une des premières applications d’une des bases de la philosophie alpino-lotus ou Lotuso-alpine, à savoir le rapport poids/puissance par la lutte contre l’embonpoint. Cette barquette pèse 400 kgs avec un moteur d’origine Ford T100 (1100cm de 46CV. Autre particularité technique notable  : boite de vitesse à 3 rapports, et freins à tambours avec ventilation naturelle.

dsc03357.jpg

Jaune Vanille et la Lotus Elise des frangins versaillais ou l’illustration à travers le temps de la philosophie commune à Jean Rédélé et Colin Chapman : le poids voilà l’ennemi ! La Lotus Elise est en quelque sorte une berlinette moderne comme aurait pu l’être la Renault Spider, si justement Renault avait réussi l’examen pondéral. Regrets éternels.

dsc03360.jpg

La Simca CG était en quelque sorte l’anti-Alpine au moment de sa sortie, mieux finie, mais voilà Simca qui avait alors d’autres soucis, n’y a pas cru. Celle ci est en parfait état de conservation.

dsc03380.jpg

Deux berlinettes encadrant deux Gorde, toute une tranche de vie de la compétition en populaire sous l’égide du Losange.

dsc03365.jpg

Toujours très nombreuses les Alpine à Gazo ; on dénombrait en ce dimanche froid et ensoleillé 6 A110, 7 A310, 4 V6 Turbo dont une Mille Milles, et 3 A610. Et encore PhL n’avait pu venir avec sa 1600S dont il vient de refaire le bas et le haut moteur…en laissant le bloc monté sur la voiture, à cause d’un petit détail causé par un oubli qui est le souci du mécano dont le leitmotiv lancinant et récurrent n’est pas « l’ai je bien descendu ? » comme chantait Mistinguett ou Line en parlant du grand escalier, mais « l’ai je bien serré ? ».

dsc03386.jpg

Une curiosité (froid ? humidité ?) mon APN s’est mis  à me faire des fantaisies.

dsc03371.jpg

Comme indiqué plus haut la voici la voila, une rare Mille Milles, édition limitée de la V6 Turbo.

dsc03363.jpg

Le moteur R8G de la 1300 G jaune. Au sujet des filtres grande discussion sur les avantages et inconvénients des cornets avec chaussettes en mousse pour la filtration ou les filtres papier  comme sur cette photo. Bien entendu impossible de trancher entre les 2 systèmes.

dsc03392.jpg

FazA610 (au milieu) très fier de sa 1300VC trouvée aux Pays Bas et qu’il est en train de remettre peu à peu en configuration « origine ».

dsc03395.jpg

Configuration romantique pour cette R16TS 1968-69 ; une déco tout à fait de saison pour la Saint-Valentin.

dsc03400.jpg

Il y avait aussi beaucoup de Peugeot 205 dont cette 205 rally  chère au coeur de  l’un de mes lecteurs bordelais Fye. La Rally était en quelque sorte la Gorde des années 90 avec un chassis rigoureux, une coque allégée et débarrassée du superflu (- de 800kgs) un 1300 vigoureux avec 103 CV…et surtout une des dernières voitures de production à profiter d’une paire de double corps Weber !!!et elle reste accessible financièrement.

dsc03410.jpg

La A610 est rapidement sortie de son purgatoire  et la cote monte, monte, surtout quand il s’agit d’un modèle en aussi bon état que celle ci …en bleu alpine. Les 30000€ sont en vue.

dsc03415.jpg

Au moment du retour problème de démarrage pour la Lotus Mark VI ; petit attroupement des amateurs et chacun de donner son avis : alimentation en essence, pompe désamorcées, tête de delco, bougies engorgées etc… et finalement…

dsc03420.jpg

et finalement donc un bon coup de W40 sur la tête de delco et le moteur (soupapes latérales) a rugi sous les hourrahs de la foule en délire saisie une fois de plus par le charme fou de rouler en ancienne.

dsc03423.jpg

Et pour terminer ce document exceptionnel de l’intérieur de JV coté passager avec sable et boue illustrant que toute bonne action est toujours sévèrement punie. Au feu à la sortie de Bailly elle avait l’air pitoyable, même pas jolie, faisant du stop. Bref elle est montée dans JV avec ses godillots bien boueux, elle était shootée, a failli vomir, dans son délire m’a dit que je conduisai une voiture sans permis, m’a supplié de l’emmener à Montigny (ce n’était pas mon chemin) m’a tapé de mon portable pour contacter son copain, bref une galère et j’ai failli louper la manche de feu de Julien Lizeroux dans le slalom du championnat du monde de ski. Toujours se méfier d’une bonne action !

dsc03425.jpg

Jaune Vanille de retour à la maison et dans l’attente de la séance d’aspirateur et peut-être même de désinfection pour en terminer avec cette « bonne action ».

Beaucoup d’autres photos peuvent être aussi consultés sur le site de Gazoline http://gazoline.net/Pages/reunions/reunion0209 et avec la preuve indubitavleque P7R et JV y étaient bien comme l’atteste la photo ci-dessous récupérée sur le site :

img1315.jpg

 

MONTE-CARLO HISTORIC 2009 2 février, 2009

Posté par P7R dans : Récits , 30 commentaires

dsc05916gy3.jpg

Celle qui est à l’origine de l’aventure Alpine.(Photo Benji)

Traditionnellement quand arrive fin janvier il est temps de sortir Jaune Vanille de son abri et de prendre la route du sud pour aller voir et complimenter les concurrents du Monte-Carlo Historic, en espérant des routes enneigées pour les concurrents comme pour ma berlinette (parfait l’année dernière) ; c’est l’occasion de rencontrer des Farnautes et surtout rendez vous habituel  dan le légendaire village du Burzet avec l’équipe des Avignonais, Georges et Henri.

Et cette année le cumul de nombreux petits soucis, chacun pris indépendamment ne justifiant pas le forfait mais leur embouteillage rendant raisonnable de rester à la maison. Heureusement les amis photographes et Farnautes, JLB, Benji, Manfred, Thierry Falsetti, Tatane73, Phiphi62 sont sur place pour mitrailler et nous permettre à tous des rêver sur ces voitures appartenant à une époque révolue mais toujours dans la tête de tous les passionnés.

mch0909jq1.jpg

Au départ de Reims Th.Falsetti a bien pensé à shooter la grand-mère.

mch0917la4.jpg

Les DS ont gagné le MC, jamais la SM. (et pour cause jamais engagé je crois) photo Falsetti.

090131044754428243081104.jpg

A110 prise en accélération, par JLB, probablement du coté de Digne

090201025600428243085948.jpg

Toujours du coté de Digne toujours par JLB une berlinette attaque la montée d’un col.

dsc05901yk1.jpg

Carburation un peu riche pour cette A110 du Team Comas, un mécano se prépare à intervenir. Photo par Benji.

dsc05877ji9.jpg

A un point de contrôle; berlinette prête à bondir dans la nuit, photo par Benji.

dsc05857sz3.jpg

Un peu de mécanique pour cette R8G, c’est bien souvent le charme du rallye. photo par Benji.

Aux dernières nouvelles d’après Manfred il y avait de la neige dans le col de l’Echarasson, ce qui laisse espérer des photos de rêve très bientôt. Et bien justement Manfred ce matin donne de ses nouvelles (voir son commentaire dans la Rubric à Brac indiquant les liens où on peut adirer ses photos) car il s’est se trouver là où il y a de la neige et ce malgré les ennuis d »humidité de son appareil photo numérique, un APN qu’ils disent les jeunes.

p1160410.jpg

Une berlinette en travers, la neige, le Monte-Carlo comme on l’aime. Photo Manfred.

p1160512.jpg

La neige et ses pièges aussi pour cette Datzun 240Z qui a fait un tout droit ! Encore un coup de Manfred.

p1160454.jpg

Bien entendu il ne saurait y avoir un MC sans une autre légende une Cooper S. Toujours du Manfred.

p1160451.jpg

Belle prise de Manfred pour ce travers bien maitrisé du pilote de l’Opel.

p1160531.jpg

Plus aucun doute pour cette photo badgée Manfred (voir son site www.alpineries.com).

Et l’ami Antoine (Tatane 73 et A310 carbus de 1972) installé quelque part du coté de Puget-Théniers (voir son commentaire dans Rubric ç Brac pour avoir le lien) a shooté pour notre plus grand plaisir.

img2588.jpg

L’écurie Eric Comas  dans sa livrée désormais connue.

dscn5844.jpg

Il ne s’agit pas Jaune Vanille ; une particularité la position des trompes de l’avertisseur !

dscn5793.jpg

Antoine a sans doute pensé à la sienne en shootant cette 1600VE.

dscn5790.jpg

Autre 1600VE très affutée et sans doute à bord Dominique Barrial un ancien confrère concessionnaire BMW motos.

img1777bjm2.jpg

A Saint Bonnet le froid comme d’hab, on se gèle, la burle souffle, par endroits des congères. Photo de Phiphi32 (ce dernier a fait plus de 2500 kms avec sa 1300VC affutée pour suivre le MC . Chapeau !flacmz6.jpg

Le pilote de cette A310 ne mollit pas dans ce passage délicat. (par Gérard Sacco)

Par les vertus de la fée Informatique et l’art du Magicien Web je vis ce MC Historic bien au chaud  chez moi, Jaune Vanille sous bache dans sa cabane au Canada, et je remercie les artistes de l’APN pour tous ces documents qui continuent à faire vivre la légende du Monte.

Classement provisoire le 04.02.09 à 12hoo :

Classement  (no -Pilote Co-pilote -Voiture
1 – 30 – LUND Svein FREDRIKSEN Tore Datsun 240 Z
2 – 87 – JORSTAD Henning HALLRE Tine Alpine Renault A110 1600 SX
3 – 27 – LOPES Alain VAN OOSTEN Georges Porsche 911 Carrera 2.7
4 – 33 – BILOU GREG Porsche 911 SC
5 – 315 – SALA Mario TORLASCO Maurizio Porsche 911
6 – 57 – AUFAUVRE Alain AUFAUVRE Catherine Alfa Roméo 2000 GTV
7 – 6 – TCHINE GILSOUL Nicolas Renault 12 Gordini
8 – 38 – MONDRON Jean Pierre NOELANDERS Yves Porsche 911 S 2.4
9 – 247 – KLEPPE Torgjer AARDAL Jörn Arve Renault 8 Gordini
10 – 144 – BAEKKELUND Lars PAGH Arne Fiat 128 Coupe

(à suivre)

JAGUAR MARK VII (le félin apprivoisé) 30 novembre, 2008

Posté par P7R dans : Catégorie Générale,Récits , 1 commentaire

dsc02971.jpg

Ce dimanche matin là, le froid et la neige n’invitaient guère à la balade en vélo en Ile de France sauf pour quelques Mohicans assez maso pour apprécier et savoir ainsi que le hasard peut bien faire les choses quand au détour d’une rue versaillaise on rencontre une exceptionnelle Jaguar Mark VII sans doute l’un des premières à voir les flèches d’indication de changement de direction.

Après le phénoménal succès du modèle d’après guerre le roadster XK120 capable d’atteindre les 190km/h (120 pou 120 Miles per hour soit l’équivalent de 190 km/h) avec son moteur 6 cylindres en ligne de 3l4 de cylindrée  développant 160CV, le patron de Jaguar William Lyons, qui n’était point encore Sir William (cela viendrait par la suite) estima qu’il fallait que sa firme développe une berline, grande routière confortable et performantes. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi même c’est lui même qui a dessiné la ligne intemporelle de cette berline 4/5 places la Mark VII. Malgré un poids imposant (1700 kilos) elle avait des performances exceptionnelles pour l’époque : vitesse maxi de 160 km/h et en accélération 0à 100 km/h en 13.4 secondes. ( Pour mémoire la plupart des berlines européennes plafonnaient à 140 km/h au début des années 50).

Paradoxalement ce modèle s’est frotté à la compétition et 2 Mark VII pilotés par les Français René Cotton (futur patron du service sport de Citroen) et Jean Heurteaux ont pris les 4ème et 6ème places du Rallye de Monte-Carlo 1952 et le grand Stirling Moss lui même a gagné plusieurs courses sur le circuit de Silverstone courses réservées aux conduites intérieures.

En 1952 mon parrain Louis possédait ce modèle et comparé à la Ford Vedette (V8 de 65 CV)de la famille j’étais bluffé par les accélérations et le luxe inouï de l’intérieur. Louis était un personnage extraordinaire, très bel homme avec une ressemblance marqué avec l’acteur Gary Grant en brun, qui avait eu une existence aventureuse en Mandchourie, en Chine puis en Indochine où pendant la guerre après avoir été torturé par la Kempétaï (une espèce de Gestapo nippone) il avait été fusillé et laissé pour mort. Par miracle il avait réchappé à cet évènement et considérant désormais qu’il était immortel il a passé le reste de sa vie à conduire des voitures puissantes qu’il poussait au maximum de leurs possibilités et quand il m’emmenait le roi était  mon cousin. J’ai toujours pensé que c’était de lui que je tenais mon amour des belles voitures.

Voici les photos de celle que j’ai eu la chance de rencontrer grâce à l’alliance du vélo qui incite à  musarder et du portable qui permet de saisir un moment de bonheur fugace.

dsc02958.jpg Sous cet angle on peut admirer le dessin de Sir Williams, avec cette particularité très british, les roues arrières masquées par des « fenders ».

dsc02960.jpg De trois quart avant la Mark VII dégage un sentiment de puissance maitrisée.

dsc02957.jpg Finalement cette ligne va être reprise sur des générations de berlines Jaguar.

dsc02967.jpg Le détail qui tue : la flèche qui sert d’indicateur de changement de direction.

dsc02962.jpg L’envol du Jaguar.

dsc02968.jpg A l’intérieur calme, luxe et volupté avec un environnement de cuir et de bois ; mais que fait cette roturière Twingo dans le décor ?

dsc02966.jpg Arrière fuyant où la taille du coffre est inversement proportionnelle aux volumes des feux arrières.

dsc02963.jpg

 

1...34567...10

SsangYong (쌍용 자동차) Cha... |
sgva |
Restauration MG Midget 1500... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VLDC Racing
| "The Race Racing Team"
| BLOG DEDIER A NOTRE AMI